PLAN NATIONAL D'ACTIONS

France, terre de pollinisateurs


home
Photo d'une fleur d'elianthème
photo : François VAILLANT
home > Ressources
49 ressources disponibles
Entourez votre recherche avec " " pour rechercher une formule exacte


Ressources disponibles


5 résultats pour la recherche publications scientifiques
Abeilles sauvages des Pays de la Loire : exploitation de culots de piégeages ; état et stratégies d’amélioration de la connaissance
subject file_download
Type : Publication scientifique Région : Pays de Loire Année : 2020

De nombreuses captures effectuées dans le cadre d’études diverses qui ne visaient pas les abeilles n’ont jamais été valorisées. Des culots de piégeages, en priorité de lots provenant de secteurs très mal connus de la Région (notamment des départements de la Sarthe, de la Mayenne et de la Vendée), ont donc été exploités pour avancer dans la connaissance du patrimoine régional. 1700 abeilles provenant de la Région ont été retriées, préparées et identifiées dans le cadre de cette mission. Ces données concernent 242 taxons, presque tous au rang d’espèce. Plusieurs taxons ne sont pas communs, apparaissent menacés ou présentent des exigences écologiques ou biologiques précises.



Voir aussi
navigate_next Pays de la Loire
Contribution à la connaissance des bourdons de Basse-Normandie. Synthèse de trois années d’enquête
subject file_download
Type : Publication scientifique Région : France Année : 2016

Cumulée a une synthèse de données historiques, l'enquête ayant permis d’identifier 10263 bourdons, a synthétisé 5150 données échelonnées de 1897 à 2015, sur plus d’un tiers des communes bas-normandes. La Basse-Normandie est ainsi l’une des régions françaises disposant d’une des meilleures couvertures de prospection.
Ce résultat est à mettre en lien avec le formidable réseau d’observateurs motives qui ont arpenté les communes bas-normandes durant 3 années. 57 naturalistes se sont ainsi ajoutés durant l’enquête aux 38 observateurs historiques, démontrant qu’une démarche de science participative pouvait également s’appliquer à des groupes aussi complexes que les bourdons. 22 espèces font l’objet d’observations postérieures à 2000, 3 auraient disparu sur la seconde moitié du 20e siècle.
Les landes, le littoral, les pelouses calcicoles et les zones humides ressortent comme accueillant les cortèges les plus diversifies et les plus originaux. Le rôle de ces dernières dans la conservation des espèces les plus rares est largement souligné.
L’élaboration d’une liste d’espèces déterminantes pour les ZNIEFF de Basse-Normandie, réalisée en 2015, permettra de mieux prendre en compte les invertébrés dans le choix des sites bénéficiant de ce statut, et de mieux protéger les habitats préférentiels des bourdons.

SAGOT P. & MOUQUET C., 2016. – Contribution a la connaissance des bourdons de Basse-Normandie : synthèse de trois années d’enquête. Rapport GRETIA pour l’Agence de l’eau Seine-Normandie, la région Normandie, les Départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne, et le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. 50 p.



Voir aussi
Les Diptères Syrphidae de Basse-Normandie : actualisation des listes départementales. Espèces à enjeu de conservation prioritaire
subject file_download
Type : Publication scientifique Région : Normandie Année : 2012

La faune de Basse-Normandie compte à ce jour 208 espèces de syrphes. Plus d’un tiers des espèces (81) sont rares (RR) dans l’état actuel des connaissances et parmi elles, 36 espèces représentent un enjeu majeur de conservation, du fait d’un statut inquiétant tant au niveau régional que national ou européen. 25 autres espèces potentiellement menacées sont également à suivre de près, elles pourraient être intégrées à la « liste à enjeu » suivant l’évolution des connaissances régionales et nationales ces prochaines années.

GRETIA, 2012. – Les Diptères Syrphidae de Basse-Normandie. Actualisation des listes départementales. Espèces à enjeu de conservation prioritaires. 64 p.



Voir aussi
Spipoll
desktop_mac remove_red_eye
Type : Site web Région : France Année : 2010

Le Spipoll est un projet de sciences participatives ouvert à tous.
Les participants choisissent une espèce de plante en fleurs et en photographient tous les visiteurs pendant 20 minutes précisément. Les collections ainsi constituées sont partagées sur un site internet collaboratif.
Depuis 2010, ce sont plus de 350 000 photos qui ont été déposées (chiffres été 2018), réparties dans environ 35 000 collections.
De nombreuses publications scientifiques étudiant les réseaux de pollinisation se basent sur des données issues du Spipoll.



Voir aussi